Le peuple uni du JDM

Patrice-by-Xavier-Portela-IMG_3428.jpg

Patrice – Crédit Xavier Portela

No pasarán ! C’est ce que crie du bout du poing le Jardin du Michel pour sa 12ème édition. L’affiche de cette nouvelle mouture réveille le rebelle qui dort en nous et nous exhorte à tous nous rassembler pour résister en fête et en musique.

Après un anniversaire des dix ans dignement célébré et une onzième édition gourmande, le Jardin du Michel revient plus fort que jamais, un peu loubard, un peu tatoué mais hautement explosif. Les 3, 4 et 5 juin 2016, le JDM opère un retour aux sources avec une programmation plus alternative, plus militante aussi à travers des artistes comme Manu Chao, Hubert-Félix Thiéfaine ou Nekfeu. Défenseurs du beau verbe en alexandrins ou rimes rejetées, ils sont tous des personnalités à part, forgées dans l’acier musical, intransigeantes et culottées.

Poing levé…

Manu Chao_Enmore 29_Credit Prudence Uptonbd

Manu Chao – Crédit Prudence Uptonbd

« Nous avons bouclé la décennie d’existence du JDM en 2015 sur une note pop plus légère et nous voulions en profiter pour lancer un nouveau cycle. Nous avons souhaité un projet plus simple et, en même temps, avec un esprit plus impertinent et rock », indique Jérôme Daab, programmateur du festival. Les attentats de novembre 2015 ont aussi teinté cette douzième édition d’une couleur plus sombre. « Cela nous a guidés dans notre travail. La charte graphique, notamment, a plus de caractère. Mais en parallèle, on retrouve une certaine forme de proximité avec le public », ajoute-t-il. Pour renforcer encore plus l’ambiance conviviale, marque de fabrique du JDM, Turbul’lance, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif organisatrice du festival, a changé sa configuration. Ainsi la scène alternative, dédiée aux découvertes régionales et aux coups de pouce, se métamorphose en chapiteau cosy et chaleureux. Entre deux têtes d’affiche, les festivaliers pourront se désaltérer au son de talents locaux, du flot de Young Ice’s Babe aux voix fissurées façon rock de The Yokel.

… Et rage de vivre

Nekfeu

Nekfeu

Militant, le Jardin du Michel l’est aussi par sa volonté sans cesse réaffirmée de proposer une expérience « transdisciplinaire ». « Nous avons pour objectif de créer un évènement culturel, au sens large du terme. C’est une parenthèse enchantée à la campagne ». Pour s’en assurer, direction la Cabane du Michel où règne une atmosphère de cirque d’antan mélangée à des performances d’artistes plus déjantées et hilarantes les unes que les autres. Il faudra même prendre garde car quelques performeurs perturbateurs se glisseront dans le public. Le spectacle vivant, le festival le défend bec et ongles. En marge de la manifestation, Turbul’lance soutient de nombreuses initiatives telles que les chantiers des jeunes de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) ou l’accueil des personnes en situation de handicap. En 2016, le JDM résiste en musique et le poing levé. Le peuple musical, jamais ne sera vaincu.

Programmation et billetterie du JDM à Bulligny : www.jardin-du-michel.fr

Dans la tête

Stats du Site

  • 27,476 visites
Follow Le Grand Shiva Rit on WordPress.com